barrerougelongue

logo la Vulg

… au ser­vice de vos
pro­jets
barrerouge

  • DSC_0306.jpg
  • ensilage_de_maïs.jpg
  • IMG_6186.jpg
  • CIMG0047.jpg
  • EXPO_Bulle.jpg
  • IMG_5567.jpg
  • IMG_5396_k.jpg
  • 20160310_112152.jpg
  • marche_concours_C4_MCB_0833.jpg
  • DSC_2814.jpg
  • 2015_05_18_Rechthalten_Hubert_Jenny_03.jpg
  • IMG_6684.jpg
  • IMG_6194.jpg
  • FB_Höhi_Ueberstorf__02_05_2011_-_7_-__BH.jpg
  • _MOS8502.jpg
  • _MOS8355.jpg

Résul­tats sta­tis­tiques des compt­abil­ités agri­coles 2018

Suite à l’analyse des don­nées issues des bouclements compt­a­bles, nous avons le plaisir de vous présen­ter les résul­tats sta­tis­tiques des compt­abil­ités agri­coles 2018 élaborée par le secteur Economie d’entreprise et compt­abil­ité (EEC) du Cen­tre de con­seils agri­coles de Grangeneuve.

Cette pub­li­ca­tion vous ren­seigne sur la sit­u­a­tion des exploita­tions agri­coles du can­ton de Fri­bourg au niveau de l’évolution des marges brutes et des dif­férents coûts spé­ci­fiques et de struc­tures, ceci en fonc­tion des années et en com­para­i­son avec la moyenne suisse.

pdf Résul­tats sta­tis­tiques des compt­abil­ités agri­coles 2018 (1.05 MB)

Vous trou­verez dans cet arti­cle un aperçu des dif­férents résul­tats présents dans la ver­sion com­plète du doc­u­ment. De plus, quelques nou­veautés vien­nent com­pléter la présen­ta­tion : le schéma du compte de résul­tats, les flux financiers et dif­férents ratios indis­pens­ables lors de l’analyse comptable.

Les prin­ci­paux résul­tats des cul­tures con­fir­ment que le suc­cès d’une année agri­cole forte­ment est influ­encé par les con­di­tions météorologiques. L’année 2018 a battu de nom­breux records de chaleur et de sécher­esse. Cette sit­u­a­tion a con­duit à des ren­de­ments inférieurs à ceux de 2017 pour la plu­part des cul­tures. Toute­fois, une réduc­tion des coûts des pro­duits phy­tosan­i­taires et une aug­men­ta­tion des con­tri­bu­tions per­me­t­tent de lim­iter la chute des marges brutes com­pa­ra­bles (MBC) pour les cul­tures céréal­ières. La bet­ter­ave et la pomme de terre ont égale­ment souf­fert de la sécher­esse. Par con­tre, la cul­ture de maïs grain est la grande gag­nante des con­di­tions cli­ma­tiques de 2018. Le mois d’avril chaud et sec a per­mis au maïs grain d’être semé tôt et de croître rapi­de­ment. De plus, le mois d’octobre extrême­ment sec a offert une récolte avec un taux d’humidité faible, lim­i­tant ainsi les coûts de séchage. De ce fait, un ren­de­ment moyen excep­tion­nel de 115 dt/​ha est réal­isé et, mal­gré des coûts spé­ci­fiques plus élevés que l’année précé­dente, la MBC moyenne reste remar­quable en atteignant 3608 CHF/​ha.

Au niveau du bétail laitier, la MBC par UGB pour toutes les régions (plaine, collines, mon­tagne) reste supérieure à la moyenne suisse cor­re­spon­dante. Cette sit­u­a­tion s’explique par un prix du lait moyen (lait de fro­magerie) supérieur pour le can­ton de Fri­bourg ainsi que par des coûts spé­ci­fiques totaux plus faibles pour la région de plaine et de collines. Il est impor­tant de pré­ciser que les con­séquents achats de four­rages grossiers suite à la sécher­esse de 2018 ne sont pas pris en con­sid­éra­tion dans la MBC des bovins.

Pour les don­nées provenant du compte de résul­tats, il peut être retenu que le résul­tat moyen de l’exercice est plus faible que la moyenne suisse pour la zone de plaine. Cette sit­u­a­tion plus favor­able pour le reste de la Suisse peut s’expliquer par une meilleure val­ori­sa­tion des pro­duits dans ces régions (exploita­tions maraichères, viti­coles ou arbori­coles), ce qui con­tribue à pro­duire un résul­tat supérieur (~+87000 CHF). Dans la zone de collines, le résul­tat d’exercice (~56000 CHF) est très proche de la moyenne suisse. Un net avan­tage au niveau des pro­duits est vis­i­ble mais cette dif­férence est rat­trapée par des autres charges d’exploitations plus élevées pour les exploita­tions fribourgeoises.

Camille Bessire

Mots-​clés: Compt­abil­ité agri­cole /​Land­wirtschaftliche Buch­hal­tung, Sta­tis­tiques

Imprimer E-​mail