L’importance des labels pour la fil­ière viande bovine

Pub­lié le . Pub­lié dans Pro­duc­tion ani­male /​Tier­pro­duk­tion

Il est reconnu aujourd’hui que les ani­maux ven­dus sous labels génèrent une plus-​value intéres­sante pour les pro­duc­teurs. Actuelle­ment, la fil­ière allai­tante parvient à écouler env­i­ron la moitié des ani­maux com­mer­cial­isés dans les dif­férents labels exis­tants. Pour un pro­duc­teur de veaux sous la mère, une telle com­mer­cial­i­sa­tion per­met de réaliser une plus-​value intéres­sante et bienvenue.

La diver­sité des labels per­met aux éleveurs de choisir le canal de vente le plus adapté pour leur exploita­tion. En outre, les cahiers des charges de ce type de pro­duc­tion ne sont générale­ment pas exclusifs et offre une cer­taine flex­i­bil­ité. En fonc­tion du développe­ment et de l’état d’engraissement d’un jeune ani­mal reconnu chez Vache Mère Suisse, l’agriculteur peut par exem­ple pro­duire de la viande de veau élevé sous la mère (Nat­u­raVeal), des veaux d’élevage allai­tant âgés de dix mois (Nat­uraBeef) ou des remontes d’engraissement pour une pro­duc­tion de SwissPrimBeef.

Les exi­gences de pro­duc­tion spé­ci­fiques assurent aussi une bonne qual­ité du pro­duit. Les labels améliorent la vis­i­bil­ité et l’image de la pro­duc­tion indigène en assur­ant par exem­ple une pro­duc­tion sans soja, une déten­tion au pâturage ou encore une qual­ité de viande supérieure. Une pro­duc­tion labélisée est donc un gage sup­plé­men­taire de dura­bil­ité pour l’agriculture.

En con­trepar­tie, l’éleveur doit assurer un suivi pointu et une bonne ges­tion de son exploita­tion. Ces enjeux tech­niques et économiques fer­ont l’objet de la prochaine for­ma­tion con­tinue « journée vaches allai­tantes », qui aura lieu le 02 mars 2020 à Grangeneuve. Inscrip­tions par cour­riel à Cette adresse e-​mail est pro­tégée con­tre les robots spam­meurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visu­aliser., par télé­phone au 026 305 58 00, ou avec notre for­mu­laire d’inscription

François-​Lionel Humbert

Mots-​clés: élé­vage bovin, label

Imprimer