barrerougelongue

logo la Vulg

… au ser­vice de vos
pro­jets
barrerouge

  • IMG_5396_k.jpg
  • DSC_0306.jpg
  • IMG_5567.jpg
  • IMG_6186.jpg
  • 20160310_112152.jpg
  • ensilage_de_maïs.jpg
  • EXPO_Bulle.jpg
  • CIMG0047.jpg
  • _MOS8355.jpg
  • DSC_2814.jpg
  • 2015_05_18_Rechthalten_Hubert_Jenny_03.jpg
  • _MOS8502.jpg
  • FB_Höhi_Ueberstorf__02_05_2011_-_7_-__BH.jpg
  • IMG_6684.jpg
  • marche_concours_C4_MCB_0833.jpg
  • IMG_6194.jpg

Rumex : la sai­son de la chasse est ouverte

C’est à fin août –début sep­tem­bre que les con­di­tions sont générale­ment réu­nies pour réaliser les traite­ments de sur­face les plus effi­caces con­tre les rumex.

Il est impor­tant de faire dès main­tenant la tournée de toutes vos prairies pour définir lesquelles doivent y passer, et ne pas pro­cras­tiner jusqu’au printemps.

Le choix des pro­duits est restreint :
Préférence au thifensulfuron-​méthyle (Har­mony) en sur­face et met­sul­furon­méthyle (Ally) en plante par plante. Asu­lame en automne ou Ami­do­sul­furon (Hoes­tar) en traite­ment de sur­face sont moins effi­caces, tout comme Aminopyralide-​fluroxypir en plante par plante (Simplex).

Pour que les bons pro­duits agis­sent au mieux, inter­venir sous des tem­péra­tures de l’ordre de 20°C le jour et 10°C la nuit, avec une hygrométrie de l’air élevée et sur des feuilles ressuyées. Les rumex doivent avoir au moins 3 feuilles saines et bien dévelop­pées, sans tiges. L’immense avan­tage de cette péri­ode est qu’on ne pénalise « qu’une » coupe d’automne, con­traire­ment au print­emps où c’est la pousse la plus impor­tante de l’année qui est prétéritée. Et il y a moins de risques d’intoxiquer des abeilles dans la mesure où il y a large­ment moins de fleurs qu’au printemps.

Si vous souhaitez vous passer de chimie, c’est égale­ment durant l’automne que l’arrachage est effi­cace pour sor­tir les racines sur leur plus grande longueur, dès que le sol est bien ten­dre. En atten­dant le robot qui fera ce tra­vail à notre place…

La fin d’été est elle aussi la péri­ode prop­ice pour une lutte effi­cace con­tre les jeunes rumex dans les prairies nou­velle­ment semées. Dès le stade 2 vraies feuilles du trèfle, le MCPB reste le plus effi­cace, tant que les jeunes rumex issus de graine n’ont pas plus de 5 feuilles. Les con­di­tions météo doivent être douces durant les jours qui entourent le traite­ment. Si le stade du rumex est dépassé, com­pléter avec 1 litre d’Asulame, ou bien inter­venir après la 1ère coupe au print­emps avec Asu­lame seul.

Cette fin d’été est donc la péri­ode idéale pour cibler les rumex. Bonne chasse !

Pierre Aeby

Mots-​clés: phy­tosan­i­taire, rumex

Imprimer E-​mail

Real Time Analytics