barrerougelongue

logo la Vulg

… au ser­vice de vos
pro­jets
barrerouge

  • CIMG0047.jpg
  • IMG_6186.jpg
  • IMG_5396_k.jpg
  • EXPO_Bulle.jpg
  • ensilage_de_maïs.jpg
  • 20160310_112152.jpg
  • IMG_5567.jpg
  • DSC_0306.jpg
  • _MOS8355.jpg
  • IMG_6194.jpg
  • IMG_6684.jpg
  • FB_Höhi_Ueberstorf__02_05_2011_-_7_-__BH.jpg
  • _MOS8502.jpg
  • marche_concours_C4_MCB_0833.jpg
  • 2015_05_18_Rechthalten_Hubert_Jenny_03.jpg
  • DSC_2814.jpg

Débuter l’hiver avec des fos­ses pleines

L’automne plu­vieux de cette année n’a pas fourni beau­coup de con­di­tions opti­males pour les épandages de lisier (risques de com­pactage du sol et de ruis­selle­ment des élé­ments nutritifs).

Chaque occa­sion per­me­t­tant de vider un peu la fosse durant cet hiver devrait être saisie. Mais avant de sor­tir sa bos­sette, il est impératif de se poser les bonnes questions :

  • Un voisin possède-​t-​il des vol­umes de stock­age suff­isants ? Clar­i­fier des pos­si­bil­ités d’entreposage chez lui avant que les pro­pres capac­ités de stock­age soient épuisées.
  • Le sol est-​il sat­uré en eau, gelé ou cou­vert de neige ? Si oui, l’épandage est inter­dit ! Une gelée mati­nale légère améliore la por­tance mais le sol doit pou­voir absorber directe­ment le lisier. Le sol est gelé si un tournevis n°5 ne peut être enfoncé jusqu’au manche.
  • Quelle est la météo annon­cée pour les jours suiv­ant l’épandage ? De fortes pré­cip­i­ta­tions aug­mentent le risque de ruis­selle­ment et de lessivage.
  • Si une fenêtre favor­able se des­sine, pri­oriser les épandages sur les prairies per­ma­nentes avec peu de pente, hors zone de source et loin des cours d’eau. Si pos­si­ble, préférer l’épandage au tuyau.
  • La quan­tité est-​elle cor­recte ? En fonc­tion de la dilu­tion, 30 kg N/​ha cor­re­spon­dent à env­i­ron 1530 m3 de lisier.

Il n’existe aucune base légale qui habilit­erait le can­ton ou les com­munes à accorder des déro­ga­tions si les con­di­tions d’épandage ne sont pas rem­plies. Les agricul­teurs sup­por­t­ent les con­séquences de puri­nages inadéquats (par ex. indem­nités com­pen­satoires pour pol­lu­tion de sources, procé­dure pénale, retenue ou sup­pres­sion des paiements directs). Cha­cun assume donc ses respon­s­abil­ités en con­nais­sance de cause.

Rox­ane Schöpfer et Joël Grossrieder

Mots-​clés: Epan­dange, Fosse

Imprimer E-​mail